Hephaistos | Titans Grecs

Hephaistos | Titans Grecs

Le marteau et l'enclume constituent les symboles d'Hephaistos (http://www.titans-grecs.com/hephaistos/). Les cyclopes secondaient le forgeron dans sa tâche. Les épopées lui attribuent d'innombrables oeuvres. Le bouclier d’Achille et la cuirasse de Diomède font partie des armes légendaires attribuées à Hephaistos. Artisan de talent, il est à la source du travail du cuivre et du fer.

Hephaistos, mari de Charis ou d'Aphrodite

D'après "L’Odyssée", il était le mari d’Aphrodite. Hephaistos a eu trois enfants : Cabiro la nymphe, Périphétès le brigand et Palémon l'argonaute. Selon "L’Iliade", Hephaistos épousa Charis, l'une des Charites (ou Grâces).

Les actes héroïques d’Hephaistos

Au cours de la Guerre de Troie, Hephaistos s'est rangé aux côtés de la coalition des Achéens, composée des rois regroupés pour délivrer Hélène. Assisté d'une nymphe et de cyclopes, il avait construit son atelier dans le volcan l'Etna. C'est la raison pour laquelle d'aucuns lui octroient le trône de l'île sicilienne. Hephaistos tua le géant Mimas en l’ensevelissant sous une masse de fer en fusion au moment de la gigantomachie.

Hephaistos a voulu prendre sa revanche sur Héra en fabriquant un trône piégé. Celui-ci fut envoyé sur l’Olympe en tant que cadeau et encagea Héré. Le dieu de la vigne le saoûla pour le reconduire par la force dans l’Olympe. Eurynomé, une océanide, et Thétis, une néréide recueillirent le nourrisson balancé du haut du domaine des dieux par sa mère qui le considérait repoussant. Hephaistos approfondit le travail de la forge dans la grotte d'une île, où il reste retiré durant presque une décennie.

Plusieurs fêtes helléniques lui sont dédiées. On peut prendre les exemples des Panathénées, de la Chalkeia et de la fête des artisans. En dépit du rôle du travail de la forge dans les civilisations antiques, Hephaistos se trouve rarement évoqué. Hephaistos reste célébré en Sicile, où on lui prête d'ailleurs des miracles.